Facebook Pinterest YouTube

Planchers courants

Les tableaux de dimensionnement suivants sont fournis à titre strictement indicatif. Toute mise en oeuvre devra faire l’objet d’une vérification particulière.

1. Les portées libres indiquées s’appliquent à la construction de planchers d’habitation ayant une charge d’exploitation de 1,5 kN/m2 et une charge concentrée de 2,0 kN selon EN-1991-1-1. Le poids propre de 1,8 kN/m2 inclut une charge de cloisons légères de 0,5 kN/m2.

2. Les portées tiennent compte du critère vibratoire selon EN 1995-1-1 et d’une déformation totale . La déformation instantanée est limitée à L/300 (plancher standard) : L/400 (plancher amélioré) : L/500 (plancher sélect) et L/600 (plancher rigide). Pour les portées doubles, la portée courte ne doit pas être inférieure à 60% de la portée longue.

3. Les portées sont basées sur l’utilisation d’un revêtement de plancher en panneau de particules orientées (OSB/3) cloué ou vissé, ayant une épaisseur minimale de 16 mm pour un entraxe des poutrelles de 480 mm ou moins, ou 18 mm pour un espacement des poutrelles de 600 mm ; et un plafond suspendu avec plaques de plâtre de 12,5 mm.

4. Les portées sont basées sur une durée de chargement moyen terme, en classe de service 1, et un facteur d’effet système, Ksys, de 1,0.

5. La longueur d’appui minimale est de 45 mm pour les appuis d’extrémité, et de 89 mm pour les appuis intermédiaires.

6. Les raidisseurs d’âme ne sont pas requis lorsque les poutrelles sont utilisées avec les portées et les espacements donnés dans ce tableau, sauf si requis pour les étriers.

7. Cette charte est basée sur des charges uniformes. Pour les autres applications, une analyse basée sur les propriétés peut être requise.


plan_plancher.jpg

Exemple pour une chape légère, traditionnelle et plancher rigide :